L’accessoire objet de cet article fait à la fois office de coque de protection et, surtout devrais-je écrire, de clavier Bluetooth. 

NGS, dont un autre clavier a fait l’objet d’un article il y a quelque mois, nous propose aujourd’hui un clavier, non plus couplé à une housse comme le I-Nimbus, mais à une coque bien rigide, le Paddock.

Intégralement noir, il protège donc le dos et la vitre de l’iPad une fois fermé. Deux spécificités importantes pour cet accessoire :

La première : il est tout à fait possible, et très facile, de désolidariser le clavier de la coque dorsale. Ainsi, on peut tout à loisir utiliser l’iPad pour prendre des notes en le tenant à la main, comme un carnet.

Paddock NGS les trois parties

La seconde : l’iPad peut être utilisé en mode paysage mais également en mode portrait. Il suffit pour cela de le faire pivoter autour de l’axe qui relie les deux parties de l’objet.

Paddock NGS les deux modes

 

Voyons maintenant plus en détail l’utilisation du clavier, outil principal de cet accessoire. On le met en marche par un bouton situé, et c’est bien pratique, sur le dessus, parfaitement visible. Au démarrage, 3 voyants s’allument brièvement : celui des majuscules, de la charge et du bluetooth. Pour le paraige, un bouton Connect est également présent.

Comme sur l’ensemble des produits de ce type, la rangée supérieure est occupée par les touches propres à l’iPad : écran d’accueil, luminosité, affichage du clavier…

NGS Paddock le clavier

Les touches sont de bonne taille et, important, suffisamment écartées les unes des autres. Elles répondent bien et la frappe est très agréable. La présence du voyant indiquant le verrouillage des majuscules est un vrai plus ! Comme sur certains claviers précédemment testés, il m’arrive d’aller à la ligne au lieu de mettre une lettre en majuscule via la touche Shift droite. Bon, une habitude à prendre !

Concernant son autonomie, je n’ai pas trouvé d’information, ni sur le site, ni sur le PDF. Quoi qu’il en soit, je l’utilise très régulièrement depuis presque un mois et toujours aucun clignotement du témoin de charge m’invitant à le brancher… via le câble bien sûr fourni.

Le support, comme on peut le voir ci-dessous, est détachable, ce qui permet une grande liberté d’utilisation, la portée du clavier étant de 10 mètres. Mais même relié au clavier, il sera bien difficile de ne pas trouver l’agencement qui convient.

Paddock NGS clavier et socle séparés

Fermée, la coque seule n’épaissit pas trop la tablette. Par contre, le bras qui relie le dos au clavier est un peu plus épais. Tout cela reste raisonnable, notamment par rapport aux autres accessoires de ce type.

Paddock NGS fermée

Le Paddock vous permettra d’utiliser selon votre besoin votre iPad en véritable netbook ou en mode autonome. C’est à ce jour, un des rares accessoires à le permettre aussi facilement.

Proposé à un des plus bas prix rencontrés pour ce type d’accessoire, 49,90 €, seulement, le Paddock n’aura sans doute aucune peine à vous convaincre. Pour en devenir l’heureux acquéreur, rien de plus simple, il vous suffit de vous rendre sur le site de NGS, sur cette page.

Un réponse à“Coque et clavier Bluetooth, voici le Paddock de NGS”

  1. Très intéressant comme produit !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Indispensables de la rentrée, chapitre 3 : les accessoires | iPhonophile.fr - [...] Bluetooth, pratiquement indispensable pour qui veut transformer son iPad en poste de travail. Le Paddock de NGS, Le Keyboard ...