Après avoir testé les navires amiraux de BlackBerry, Nokia et Sony, j’avais envie de vous présenter un téléphone au prix beaucoup plus abordable ; voici donc le Darkside de Wiko.

J’avais entendu parler de Wiko, une marque française, dont le rapport qualité/prix des produits était souvent mis en avant. Bien sûr, certains d’entre vous nous, les plus geeks, apprécient de posséder le tout dernier fer de lance de leur marque préférée. Toutefois, bien souvent la raison prime et les moyens financiers ne suivent pas forcément nos envies !

Wiko Darkside vue de dos

Alors, faire le choix d’un smartphone à moins de 300 € vaut-il le coup ? De prime d’abord, on est sceptique mais parfois, on peut être surpris !

L’appareil
Un écran HD de 5,7″, d’une définition de 720×1280, un processeur quadcore de 1,2 Ghz, 16 Go de mémoire non extensible, un APN de 12 Mpx, une caméra frontale de 5 Mpx, deux cartes SIM et le Bluetooth 4.0, le tout sous Androïd 4.2.1 ; la fiche technique du Darkside est plutôt prometteuse !

Wiko Darkside emplacements cartes SIM

Pratiquement une phablette, le Darkside est donc plutôt un smartphone de taille XL. Son dos est en aluminium et ses bords arrondis peuvent rappeler un peu les mobiles Samsung.

Smartphone Wiko Darkside face avant

Plutôt fin, sa prise en main est bonne et, même si comme moi on n’a pas de grandes mains, on le tient fermement d’une seule main, sans risque qu’il tombe. Avec 194 g, le Darkside n’est pas un poids plume ; malgré tout, le poids est bien réparti et ne pose aucun problème.

L’utilisation

Bureau du Wiko Darkside

L’écran est lumineux, très agréable et, au niveau tactile, répond parfaitement. Avec 1 Go de RAM, le Darkside est réactif et j’ai testé le jeu Real Racing 3 et n’ai constaté aucun lag. Je ne doute quand même pas que les jeux les plus récents, et donc les plus gourmands, auront un peu plus de mal à tourner convenablement. Concernant le surf et le visionnage de vidéos, l’écran s’avère très confortable et on apprécie ses 5,7″ pour surfer sans avoir à scroller continuellement ; un vrai confort ! À noter que le Darkside, s’il est compatible H+, ne supporte pas la 4G.

Navigation web sur le Wiko Darkside

La partie photo me laisse un sentiment plus mitigé. Les 12 Mpx annoncés pouvaient laisser espérer une excellente qualité, ce n’est pas vraiment le cas. Avec une luminosité normale, le résultat est satisfaisant. Par contre, dès qu’on veut réaliser des prises de vues nocturnes, les photos se révèlent assez bruitées et perdent un peu de netteté.

Photo prise de nuit avec le Wiko Darkside

C’est pire encore quand on utilise le zoom ! Le bruit est là encore très présent et la netteté n’est absolument pas au rendez-vous (à noter toutefois que ces photos ont été prises à main levée et celle ci-dessous à zoom maxi).

Wiko Darkside - Photo prise avec zoom

La partie vidéo n’est pas non plus complètement à la hauteur et n’offre pas les résultats attendus ; même si, comme caméra d’appoint, le Darkside remplira son rôle.
Il reste donc des progrès à faire à ce niveau !

La partie multimédia est elle bien agréable. Le son est bien équilibré et l’interface du lecteur audio sympa.
Concernant la vidéo, là encore, la taille de l’écran de l’écran est un vrai plus et savourer un concert de Muse confortablement installé dans le canapé est un vrai bonheur ! ;-)

La téléphonie est également de qualité. Je n’ai constaté, durant ces semaines passées avec le Darkside, aucune coupure et les appels passés et reçus ont tous été d’excellente qualité, avec un son parfaitement audible des deux côtés, même dans un environnement bruyant.

J’ai également trouvé 2 vrais plus sur ce téléphone : il est dual SIM et peut donc être utilisé avec 2 opérateurs différents. Un réel avantage pour ceux qui possèdent un forfait personnel et un second fourni par le travail. Inutile ainsi de se trimbaler 2 appareils. Tout aussi pratique pour ceux qui sont souvent hors de nos frontières. Un abonnement dans chaque pays et ainsi pas de mauvaise surprise !

Programmation de l'arrêt et mise en marche du Wiko Darkside

Second avantage, plus inédit celui-là : un mode permet de programmer l’extinction et la mise en route de l’appareil. De 23 heures (23h05 pour être précis) à 7 heures, comme moi, il se repose et se réveille juste à temps pour m’indiquer que c’est à mon tour de me lever ! ;-) . Un mode drôlement pratique pour économiser la batterie et le téléphone lui-même qu’on oublie bien souvent, à tort d’ailleurs, d’éteindre.
Si pratique que je me demande pourquoi il n’existe pas sur l’ensemble des smartphones…

Alors ? Un mobile à petit prix, cela vaut-il le coup ?

Avec le Darkside, Wiko propose un téléphone qui conviendra à tous ceux qui cherchent un smartphone bien équipé pour un prix plus que raisonnable. Certes, il n’est pas compatible 4G, n’a pas la NFC ! OK, sa batterie n’est pas amovible et il ne dispose pas d’emplacement pour une carte SD… Mais après tout, l’iPhone 5 non plus !!
Ceux qui recherchent avant tout à utiliser leur smartphone comme APN n’y trouveront sans doute pas leur compte mais, pour la majorité des utilisateurs, le Darkside saura très vite faire oublier son étiquette low-cost et apportera bien des satisfactions.

Wiko Darkside vue de côté

Cela fait un mois que je l’ai en test et je n’ai constaté aucun dysfonctionnement, aucun problème d’aucune sorte.

Le Wiko Darkside est disponible à 227,90 € chez Amazon ou CDiscount. Si vous souhaitez en découvrir les détails, il vous suffit de vous rendre sur le site de son fabricant, sur la page qui lui est consacrée.

3 Réponses à“Darkside Wiko, le low cost à la Française”

  1. Quoi qu’il en soit, Wiko semble être une belle alternative ! Les utilisateurs que je côtoie en sont ravis. Merci pour cette découverte que j’attendais avec impatience !

  2. Ne me fais pas dire ce que je n’ai pas écrit !! La marque est française… maintenant c’est vrai, et comme c’est le cas pour tout le monde, la prod est délocalisée, tu as raison.

  3. Ouais ouais à 80% chinois, il a bon dos le Made in France ahah