Voilà quelques semaines, je vous avais présenté l’application Numerosity : jouons avec les additions de ThoughtBox. Voici à présent sa soeur : Jouons avec les soustractions (1,79€) 

Alors quoi de neuf ? 

Jouons avec les additions se déroulait dans la nature, Jouons avec les soustractions se déroule lui, dans l’espace. Bienvenue aux jolis et gentils extraterrestres ainsi que leurs soucoupes volantes. Voici la page d’accueil :

 

Car le reste de l’appli reste très aéré laissant seulement apparaître une barre verticale rappelant l’espace ici :

Ou lors de la fin d’un exercice ci-dessous :

Le gentil chien jaune est toujours là, la musique n’a pas changée et le glissement du résultat sur le signe de l’opération (ici la soustraction donc) reste toujours le même. Mon testeur n’en est point dérangé, c’est bien moi qui suis formaté à l’automatisme de glisser le résultat après un égal !

La pratique

La volonté d’associer au jeu des éléments d’encouragements (félicitations sonores et visuelles) et de compétition (système de médailles/étoiles et autres récompenses) procède de la même façon que Jouons avec les additions et fait toujours son effet : « Papa, j’ai eu deux étoiles ! » ou encore « Je n’ai eu aucune croix ». La croix signalant l’erreur.

De fait, l’envie de battre son record (ou son papa) donne un intérêt supplémentaire à l’application qui est tout de même un très bon moyen de faire jouer l’enfant de façon pédagogique !

Pourquoi ?

Que ce soit pour un enseignant ou pour un parent, les applications Numerosity ont un intérêt pédagogique et ludique indéniable.

On peut imaginer utiliser cette application en classe avec 3-4 iPads à la façon de François Lamoureux : les élèves démarrent l’exercice en même temps, choisissant leur niveau, et peuvent en fin d’exercice comparer leurs résultats, tel un tournoi mathématique ou une séance de calcul mental quotidienne.

A la maison, deux iPads sont moins fréquents mais on pourra d’une part faire un défi différé, un premier joueur puis un second s’affrontant pour réaliser le meilleur score. D’autre part, un enfant en difficulté sur les additions ou soustractions à l’école pourra peut-être remédier à cette difficulté au travers de ces jeux éducatifs ?

Ces quelques exemples, loin d’être exhaustifs, montrent à quel point la frontière entre le jeu et l’apprentissage tend à disparaître avec ces applications de qualité, ouvrant ainsi une autre façon d’apprendre et de s’exercer, non pour remplacer une méthode plus « traditionnelle » mais à envisager comme un outil.

Verdict ?

L’éditeur ThougtBox réalise donc un sans faute avec sa deuxième application Jouons avec les  soustractions (1,79€), et montre également sa générosité pour deux d’entre vous, qui se verront offrir un code promo en fin de semaine prochaine. Comment ? En laissant un commentaire à la fin de cet article avec une adresse mail valide ! 

 

2 Réponses à“Numerosity: Jouons avec les Soustractions ! Par ThoughtBox, fini les incompréhensions !”

  1. Dans peu de temps j’aurai des Ipads et voilà une application de calcul qui est intéressante !

    • nicoguitare says:

      Des iPads…Quelle chance ! En tout les cas, un code promo vient d’être envoyé !