Pour le travail, je dois préparer le tournage de quelques courts films. Les premiers essais avec un logiciel de PRéAO pas vraiment convaincants, j’ai découvert Storyboard Quick, une application Mac dédiée, proposée par PowerProduction.

N’étant spécialiste ni des tournages ni de ce type de logiciel, j’avoue que je l’aborde avec une légère appréhension, d’autant qu’elle est intégralement en anglais. Bien vite pourtant, mes craintes s’envolent.

L’interface, bien que dans la langue de Shakespeare, est d’une prise en main des plus faciles.

Au lancement, on choisit le type de film sur lequel on va travailler : film HD, format TV, web…

Choix format

On arrive ensuite sur l’espace de travail principal de Storyboard Quick.

Espace de travail de Storyboard Quick

À l’écran, une fenêtre, la frame,  qui va contenir chaque plan. Sur le côté, à disposition, des exemples de personnages, des décors intérieurs et extérieurs… tout ce dont on pourra avoir besoin pour illustrer notre plan, y compris des accessoires ou des animaux.

Bien entendu, il est tout à fait possible d’importer ses propres images. On peut ainsi représenter la scène dans le décor exact où elle se déroulera et les acteurs photographiés.

On peut également faire figurer les futurs dialogues dans des bulles de dialogues.

Il est possible de faire pivoter tous les éléments d’une scène, de les redimensionner, en modifier la couleur.

Pour un travail encore plus précis, on ajoutera, à chaque frame, une légende qui pourra comporter le déroulé, les actions de la caméra…

Fenêtre légende de la diapo

On a également accès au déroulé du film plan par plan dans une fenêtre à part,  au sein de laquelle on peut modifier l’ordre des frames, les dupliquer, les supprimer…

Découvrez mes tous premiers pas avec Storyboard Quick dans la vidéo ci-dessous

Comme on le voit, Storyboard Quick est un outil qui conviendra aussi bien pour les courts métrages ou les tournage web que pour les projets plus ambitieux.

Besoin de montrer son travail à quelqu’un qui ne dispose pas de l’application ? Pas de souci ! On a la possibilité de créer une animation au format FLV ou même de l’exporter au format html.

L’export en PDF est également possible ; il faut pour cela passer par l’outil d’impression.

Export en PDF

Pour en apprendre un peu plus sur Storyboard Quick, vous pouvez vous rendre sur la page dédiée du site de l’éditeur.

Un éditeur extrêmement sympa qui offre à l’un de nos lecteurs un code pour pouvoir découvrir cette appli vraiment très  sympa. Vous le savez maintenant, tweet, commentaire et… le gagnant sera connu le 24 décembre… un beau cadeau, pas vrai ?

Avec @iphonophile et @storyboardquick, gagnez une licence pour Storyboard Quick !

4 Réponses à“Préparez vos films comme un pro avec Storyboard Quick”

  1. Si on tentait, si on tentait, si on tentait… héhéhéhé…
    https://twitter.com/lecat59/status/545984041544327170

    Pour les plus jeunes… « si on chantait » de J. Clerc…

    Joyeux Noël !